Sans-titre 1, 2, 3
2022
Collection Frac Poitou Charentes 

Ensemble de trois variations mesurant chacune 110cm x 150 cm.
Acrylique sur toile métis.



Je marche le long du littoral atlantique, en bordure de falaise.

Je descends à travers un paysage sensible, en proie à l’érosion.

Au sol, dans un acte inaugural, le tissu est étendu sur la roche.

Dans le sens du vent, comme la brume, la couleur «poudrée» se joint à l’ai en mouvement pour se déposer sur le support.

Ondulations, reliefs, pics, crevasses adviennent.

Certaines traces s’aventurent plus loin au centre du support, vierge, immaculé, et s’évanouissent dans le blanc du tissu comme dans le blanc brumeux des montagnes.

Roche et brume s’interpénètrent.

Comme sensibilisé, le tissu révèle ainsi les reliefs de roches dans une trace fantomatique.

Le paysage se donne comme immédiat, forme immédiate qui serait forme de la sensation,
pas un paysage particulier mais paysage pris dans sa structure interne.

La matière semble apparaître avec le paysage et semblerait pouvoir disparaitre avec lui.

La forme advient dans l‘acte et l‘acte se donne dans la forme.

Tout est lié, en unité.

De retour à l’atelier, au mur, la toile se verticalise, paroi rocheuse.

Mémoire de paysage.

La nature elle-même semble devenir strucure de la peinture.nière dont les sociétés considèrent leur sensibilité.


© Tous droits réservés